L'Empire


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Désir de mourir pour mieux renaître...

Aller en bas 
AuteurMessage
O'Wolf
Eleveur de poulpes
avatar

Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 24/03/2007

Feuille de personnage
Guilde: L'Empire
Métier:

MessageSujet: Désir de mourir pour mieux renaître...   Sam 16 Fév - 17:45

Cette fois-ci, c'était décidé: Dharmac voulait un 'emprunt' et RA-PI-DE-MENT. Il ne voulait pas revivre l'enfers qu'il avait enduré lorsque le corps de De Rènine avait explosé. Non, non, non, non, la fiévres, les migraines, les délires, les courbatures, cette fois-ci, il n'aurait pas tous ces cockails de saveurs maladives en même temps! Et pour cela, cette nuit-là, il chassait.

Justement, perché sur les toits, un corps l'intéressa.
Il semblait jeune, être un barde ou un truc dans ce genre, tout blond sous son chapeau à grosses plumes blanches et... dépressif. Génial... Mais vital.
La Proie marchait tristement dans la rue, la tête baissée; elle ne paraissait ne se souciait que de problémes les plus minimes et bien que cela ne fasse qu'une dizaine de minutes qu'elle errait ainsi, le Malade sentait sa patience s'évaporer à chacun de ses pas. Finalement, le Corps entra dans un bâtiment.

- Il ne manquerait plus que ça soit un travailleur de nuit...

Mais ce n'était pas le cas.
Le Malade, s'avança jusqu'au toit du bâtiment d'en face et à travers trois grandes fenêtres, dont une ouverte, il vit une bougie s'allumer et sa faible lueur dévoila un appartement miteux d'une piéce dans lequel le Barde devait habiter. La piéce était sale, vide, avait la jaunisse, ses murs devaient empestés la misére et le seul meuble présent était une chaise, en son centre. Le Barde s'assit dessus. Il se mit à écrire quelque chose sur une feuille de papier.

- Bingo! Monsieur vit ici!

La Proie commença a faire on-ne-sait-quoi avec une corde.

- Qu'est-ce tu fabriques, mon Coco?


C'était un noeud coulant qu'il attacha à une poutre du plafond de son appartement.

- HEY! Mais c'est qu'il va me filer entre les doigts, ce con!

Pour le pas alerter le voisinage de son suicide, le Barde souffla la bougie; le temps était compté.
La rue étant étroite, le Malade, aprés s'être assuré que personne ne passait par là, sauta sur une des deux trois corniches qui composaient la façade du bâtiment du Barde et se louppa. Il se cogna contre une des deux fenêtres fermées, glissa et se rattrapa de justesse à un colombage.

- S'était quoi que ce bruit?

**Ne pas faire le chat, ne pas miauler. Ne pas faire le chat, ne pas miauler.**

Les jambes du Malade s'agitérent dans le vide avant de trouver un point d'attache. Dans la piéce, il entendit la respiration haletante de sa Proie. Elle était peut-être dépressive mais avait autant peur de la Mort qu'un individu heureux. Tant mieux! Ca laisserait un peu plus de temps à Dharmac pour agir.
Il contracta ses muscles et frappa du poing la fenêtre au-dessus de lui. Puis, il se dépêcha d'aller, à la force de ses bras, à la fenêtre ouverte et attendit.

- Il... Il y a quelqu'un?...

Par précaution, la Proie alla à la fenêtre. Pour un suicidaire, elle prenait tout son temps pour de se donner la mort. Le Chasseur en profita pour se glisser discrétement dans la piéce et se cacher dans un coin sombre. De son côté, le Barde referma la fenêtre ouverte et remonta sur la chaise. Il se mit la corde autour du cou. Derriére lui, le regard jaune fiévreux du Malade s'approchait lentement. La Proie poussa un triste puis un autre puis...

- Vous aimez la danse, trés cher?...

Elle se sentit emportée en arriére et de tiédes lèvres s'abattirent sur les siennes. Elle étouffa un cri de surprise qui, bientôt, fut remplacée par un cri d'horreur en voyant les deux yeux jaunes qui l'avaient embrassé avec tant de tendresse. Le Barde se cramponna la gorge en râlant de douleur. De l'écume se forma dans sa bouche. Ses yeux roulèrent sur eux-même. Son corps se crispa. Encore un dernier gémissement et il ne bougea plus. Il retira la corde autour de son cou et fixa l'extérieur de son domicile avec un regard jaune et la face fendue par un sourire démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Désir de mourir pour mieux renaître...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-
» Il faut tomber pour mieux se relever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire :: Royaume de Vesperae ( slayers online) :: Bélériand (Partie RP) :: Les Grande Places :: La Grande Place-
Sauter vers: